La profession de chauffeur à gaz

C’est dans la généalogie de ma belle-famille que j’ai découvert une profession liée à l’utilisation du gaz : le chauffeur à gaz. Elle nous emmène en Meurthe-et-Moselle (54), dans l’ancienne usine à gaz de Nancy.

 

Jean DORTEL, chauffeur à gaz au XIXe siècle

Jean DORTEL (SOSA 38) est né le 16/07/1830 à Virming (57). Il est le fils de Michel DORTEL et de Marie FIOQUET.

Le 22/09/1858, il épouse Célestine Louise METZELARD à Dommartemont, petit village de vignerons proche de Nancy. Célestine est vigneronne et issue d’une longue lignée de vignerons (elle représente au moins la cinquième génération).

Jean réside à Nancy où il est « journalier employé à l’usine à gaz ».

extrait-mariage-dortel-metzelard
Extrait de l’acte de mariage de Jean DORTEL et Célestine Louise METZELARD, 22/09/1858, Dommartemont. Registres d’état civil de Dommartemont, NMD 1793-1872. Archives départementales de Meurthe-et-Moselle

Le couple s’établit un moment à Saint-Max, située entre Nancy et Dommartemont. C’est là que naît leur premier enfant Rosalie en 1859.

Puis ils résident à Dommartemont où naissent leurs 5 autres enfants entre 1861 et 1876.

Sur le recensement de 1881, Jean et son fils Victor sont dits « ouvrier au gaz ». Les filles sont vigneronnes comme leur mère.

dommartemont_1881_dortel-jean
Extrait du recensement de population, 1881, Dommartemont. Archives départementales de Meurthe-et-Moselle

Jean décède entre 1881 et 1886. Plusieurs sources Généanet mentionnent un accident à l’usine en août 1884. Je n’en ai pas trouvé de trace. Il décède en tout cas relativement jeune puisqu’il a 50 ans en 1881.

Son épouse Célestine décède entre 1886 et 1891. Les actes d’état civil ne sont numérisés que jusqu’en 1872.

Leur fils Victor devient « chauffeur » à la verrerie Daum (recensement de 1901). Il n’est donc plus employé à l’usine à gaz. Leur second fils Michel Jules est décédé en 1871 à l’âge de 8 ans. Le dernier fils Augustin Joseph est également ouvrier à l’usine à gaz avant de devenir plâtrier (recensement de 1891).

 

L’usine à gaz de Nancy

La base BASOL du Ministère de l’Environnement fournit quelques renseignements sur l’ancienne usine à gaz de Nancy. Elle était située rue de l’Ile de Corse, sur le quai Ouest du canal de Nancy. Elle a été créée en 1835 et n’a fermé qu’en 1951.

Des tests de pollution et des traitements ont été réalisés à partir de 1996 en raison d’un projet de réutilisation d’une partie du site. Cette réutilisation a pris forme en 2015 avec la création du Quai Ouest qui comporte des bureaux, une résidence hôtelière et des commerces.

nancy_quai-ouest
Le Quai Ouest, Nancy, 2015. Jean-Pierre PORCHER. Source : Le Figaro Immobilier, « Quand un bâtiment ouvre ses yeux métalliques sur la ville », 01/06/2015

L’usine de Nancy fabriquait du gaz à partir de la distillation de la houille (charbon), procédé découvert vers 1800. La houille est chauffée en fours, ce qui créé du coke, un combustible utilisé en sidérurgie pour produire de l’acier. La fabrication du coke dégage du gaz hydrogène carboné qui est réutilisé dès le XIXe siècle pour les éclairages, puis pour le chauffage et la cuisine.

Jean DORTEL est parfois dénommé « chauffeur » à l’usine à gaz. Il participe donc au chauffage de la houille. Comme on peut l’imaginer, c’est une profession aux conditions de travail difficiles en raison de la chaleur, de l’inhalation des gaz et des risques d’explosion et d’incendie liés au gaz.

Cela peut expliquer la reconversion de ses fils après son décès. Victor devient chauffeur dans la cristallerie Daum de Nancy, fondée en 1878. La chaleur est toujours présente mais il évite les risques liés au gaz. Il se retrouve par contre exposé au plomb qui est mélangé au verre pour produire le cristal, mais ses risques ne sont véritablement reconnus qu’en 1919.

Augustin Joseph, lui, semble avoir complètement changé de voie en devenant plâtrier.


Sources

Archives départementales de Meurthe-et-Moselle :
Actes d’état civil : Dommartemont NMD 1793-1872, Saint-Max NMD 1793-1872
Tables décennales : Dommartemont 1803-1872, Saint-Max 1803-1872
Recensements de population : Dommartemont 1872-1896, Saint-Max 1896-1906

Quentin Périnel, Le Figaro Immobilier, « Quand un bâtiment ouvre ses yeux métalliques sur la ville », 01/06/2015

Wikipédia : Histoire du gaz manufacturé, le coke, la cristallerie Daum,

Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, base de données BASOL sur les sites et sols pollués (ou potentiellement pollués) : ancienne usine à gaz Nancy Ile de Corse, 06/09/2010

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *