Le bilan de mon essai gratuit à Filae

Le bilan de mon essai gratuit à Filae

Depuis le 6 décembre, la pratique de la généalogie sur internet a évolué. Toussaint Roze, fondateur de Genealogie.com, a annoncé ce jour-là que l’entreprise, rebaptisée Filae.com, avait indexé l’ensemble de l’état civil français de la Révolution à 1905.

D’un simple clic, il est désormais possible de trouver sur le site un acte d’état civil ou un relevé d’état civil provenant de toute la France. Seuls quelques départements français sont exclus de cette offre.

Jusqu’au 13 décembre, quiconque souscrivait à un abonnement Premium bénéficiait d’un essai gratuit de 15 jours, afin de tester ces nouvelles possibilités.

J’ai donc moi aussi testé Filae et voici mon bilan, au terme de ces 15 jours.

 

Les points positifs de Filae

Filae comporte les avantages de l’indexation et du regroupement des archives de toute la France en un seul site.

1) Tout d’abord, le site m’a été très utile pour développer la généalogie mosellane de ma belle-famille. Les actes d’état civil de Moselle ne sont pas en ligne pour le XIXe siècle, excepté les tables décennales, qui deviennent très peu utiles lorsqu’elles sont numérisées seules. Par contre, Filae a indexé les relevés d’état civil du Groupement des Cercles généalogiques de Moselle. L’entreprise m’a donc permis de consulter des sources auxquelles je n’avais pas accès auparavant.

2) Ensuite, le site m’a permis de trouver des actes dans des communes auxquelles je n’avais pas pensé. Cela m’a été utile dans ma généalogie personnelle, mais seulement pour quelques actes isolés, étant donné que ma généalogie est bien avancée pour le XIXe siècle. Mais le gros point positif que j’y ai vu a été pour mon projet Fribourg14-18. En effet, sans l’indexation, impossible d’imaginer la commune française où ont pu se marier certains soldats originaires de Suisse, lorsque je n’avais aucun renseignement sur leur possible résidence en France.

3) Le dernier point positif concerne les grandes villes. Cela peut être assez long et fastidieux de rechercher un individu dans des registres d’état civil ou des recensements de population qui comportent plusieurs centaines de pages. J’ai donc pu trouver très facilement un individu originaire de Nancy, et remonter son ascendance jusqu’à atterrir dans un village plus petit.

 

Les points négatifs de Filae

1) Le premier point négatif concerne l’indexation de manière générale. Personne n’est infaillible et des erreurs peuvent avoir été faites par les personnes qui ont indexé les actes. Mais j’ai rencontré très peu d’erreurs au cours de mes recherches sur Filae. Il ne faut pas hésiter à taper plusieurs orthographes du patronyme recherché, surtout si l’on sait qu’il est assez variable.

2) Par contre, le gros point négatif que je verrai concerne la mention des sources, pas assez précise selon moi. Une fois que l’on a trouvé un acte sur Filae, on peut être tenté de rechercher des actes complémentaires qui ne sont pas indexés sur le site. Et là, une mention plus précise du fonds consulté aurait été appréciable. Par exemple, ne pas mentionner simplement « Archives départementales de Meurthe-et-Moselle » mais « Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, mariages de 1877, 2 Mi-EC 394/R 10 ». J’ai rencontré cet inconvénient lorsque j’ai pu trouver, grâce à Filae, des listes d’optants à la nationalité française publiées dans le Bulletin des Lois de 1872, et que j’ai voulu en savoir plus.

 

Bilan

Au final, je retiens un bilan assez positif de Filae.

Mon essai m’a permis d’avancer sur plusieurs projets et sur plusieurs branches. On peut être tenté de dire que la recherche généalogique devient un peu trop facile, et que les recherches classiques faites en « feuilletant » un registre font aussi partie du plaisir de la généalogie. Mais il ne faut pas résumer la généalogie à Filae, et je pense qu’il faut seulement s’en servir comme un supplément lorsqu’on bloque sur un individu. Et pour moi, le plaisir de la généalogie se trouve davantage dans la recherche de sources complémentaires et dans l’exploitation des données recueillies plutôt que dans la lecture parfois fastidieuse des registres.

 

filae

Le formulaire de recherche de Filae.com

Si vous avez des ancêtres suisses et que Filae ne vous a pas apporté de réponses, vous trouverez des informations dans mes articles dédiés aux recherches en Suisse :

Les recherches généalogiques en Suisse romande

Les registres paroissiaux en ligne du canton de Berne

N’hésitez pas non plus à faire appel à mes services pour toute recherche en Suisse romande : Prestations et Tarifs