Rosalie Joseph MILVILLE et les guerres révolutionnaires

Après de longs mois sans avoir participé au RDV Ancestral, voici un nouvel article sur Rosalie Joseph MILVILLE. Elle est mon ancêtre à la 7ème génération et a vécu dans le Nord. Cette rencontre, toujours sous forme de flash-backs, nous emmène à l’époque des guerres révolutionnaires.

 

Septembre 1764

Rosalie naît dans le village de Rumegies, dans le Nord, le 04/09/1764. Elle est le troisième enfant d’Arnould Joseph MILVILLE et de Marie Catherine Josephe DUFRESNE, qui sont mariés depuis 1753. Le couple aura au total 6 enfants nés entre 1756 et 1775. Rosalie est leur deuxième fille. Elle grandit dans une famille de cultivateurs.

 

Janvier 1792

On retrouve Rosalie à la naissance de son fils, Louis Stanislas, le 11/01/1792 à Rumegies. Elle a alors 27 ans. Le père est Pierre Joseph COCHON, soldat au 44ème Régiment d’Infanterie d’Orléans. Il se trouve certainement dans la région en raison des guerres révolutionnaires. Pierre et Rosalie ne sont pas mariés, et Pierre est absent lors du baptême de son fils. Avait-il des obligations militaires ?

Le parrain de Louis Stanislas est Frédéric Fortuné MILVILLE, le frère cadet de Rosalie, âgé de 16 ans. Est-ce le seul de ses frères à avoir accepté cette naissance ? Sa marraine est Jeanne Thérèse DELPLANQUE, une jeune fille du village.

B Cochon Louis Stanislas 1792
Acte de baptême de Louis Stanislas COCHON, 11/01/1792, Rumegies. Archives départementales du Nord

 

Mai 1792

Par chance, Pierre Joseph ne faillit pas à ses obligations puisqu’il épouse Rosalie le 02/05/1792 à Rumegies. Mais les parents de Rosalie ne semblent pas être présents au mariage, en tout cas ils ne sont pas cités en tant que témoins ou comme étant présents. Peut-être n’ont-ils toujours pas accepté ce mariage avec un inconnu, alors qu’à l’époque on mariait ses enfants avec des familles alliées. Peut-être avaient-ils déjà un mari en vue pour leur fille. Toujours est-il qu’à 27 ans, Rosalie n’a pas besoin de leur accord pour célébrer son mariage.

Pierre Joseph est le fils de Jacques COCHON et de sa deuxième épouse Marie Christine BORDEAU, tous les deux décédés. Il est né le 18/04/1760 à Nogent-sur-Eure et a donc 32 ans. Je me suis longtemps demandé ce qui l’avait amené dans le Nord, car son acte de mariage ne mentionne pas qu’il a été soldat.

M- Cochon Pierre Joseph & Milville Rosalie 1792
Acte de mariage de Pierre Joseph COCHON et Rosalie Joseph MILVILLE, 02/05/1792, Rumegies. Archives départementales du Nord

 

Comme évoqué précédemment, le contexte politique à cette époque est la période des guerres révolutionnaires. L’empereur germanique et le roi de Prusse ont mis en place une coalition européenne afin de renverser le gouvernement révolutionnaire français, comprenant notamment l’Espagne, le Portugal et, plus tardivement, la Grande-Bretagne. La France se retrouve donc en guerre contre ses principaux voisins et a posté des armées à ses frontières. L’armée du Nord est basée à Lille, à Maubeuge et à Maulde. Or, Maulde se trouve juste à côté de Rumegies. On comprend donc mieux ce qui amenait le soldat Pierre Joseph dans la région.

Le 19/05/1792, un groupe de mille soldats de l’armée impériale prend possession du village de Rumegies, malgré la présence d’une garde communale. Lors de leur attaque, ils tuent quatre habitants : Nathalie COURTECUISSE, 50 ans (un homme), Marie Jeanne DELOBELLE, 50 ans, Michel LEGRAIN, 70 ans, et Célestin DUHEIN, 30 ans.

Rapidement, des renforts de l’armée républicaine arrivent et parviennent à chasser les Impériaux. Le lendemain, le village enterre ses morts.

Massacre Rumegies 1792
Acte de sépulture de Nathalie COURTECUISSE, 20/05/1792, Rumegies. Archives départementales du Nord

Je me demande comment a réagi Pierre Joseph à ces événements. Faisait-il partie de la garde communale ?

Et que faisaient Pierre et Rosalie au moment de l’attaque ?  Les quatre décédés ne semblent pas avoir de lien familial avec Rosalie. Le couple les connaissait-il personnellement ?

 

Janvier 1835

Après ces événements, le village de Rumegies a connu une vie plus tranquille. Pierre et Rosalie ont eu 4 autres enfants, nés entre 1794 et 1805. Le père et les frères de Rosalie n’ont été les déclarants pour aucune de ces naissances. Mon ancêtre est le petit dernier, Fortuné Frédéric, né en 1805, 7 ans après la naissance précédente. Mais le couple a perdu ses deux filles âgées de 16 et 17 ans.

  • Louis Stanislas (°1792)
  • Pierre Fortuné (°1794)
  • Amélie Victoire (1796-1813)
  • Marie Eugénie (1798-1816)
  • Fortuné Frédéric (1805-1862)

 

Rosalie décède le 07/01/1835 à l’âge de 70 ans. Pierre Joseph décèdera un an plus tard, le 20/11/1836 à l’âge de 76 ans. C’est son fils Fortuné Frédéric qui déclarera son décès.

Sources

Archives départementales du Nord : actes paroissiaux et d’état civil de Rumegies

Wikipédia : guerres de la Révolution Française

Google books : Annuaire statistique, Annuaire du département du Nord, an XI-1890

Articles similaires :

One thought on “Rosalie Joseph MILVILLE et les guerres révolutionnaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *