Les VEIS de Moselle – Episode 1 : Jacques WEISS

J’ai déjà parlé de Jacques WEISS sur mon précédent blog en juillet 2015, avec les informations dont je disposais à l’époque. Pour mon DU de Généalogie, j’ai décidé de rédiger une monographie familiale sur Jacques WEISS et sur son ascendance.

C’était donc l’occasion de réactualiser mes informations sur Jacques, personnage central de ma monographie.

 

Son enfance à Koenigsmacker

Jacques est né le 11/09/1851 à Métrich, hameau de Koenigsmacker (Moselle). Il est le fils de Jean VEIS et d’Elisabeth KOLL. A sa naissance, son père est garçon meunier au moulin de Magny. Il est d’ailleurs absent lors de la déclaration et c’est la sage-femme, Marie ANDRE, qui déclare l’enfant.

Jacques a au moins deux frères : Nicolas, né en 1848, et François, né en 1858.

 

Le 10/05/1871, le traité de Francfort est signé entre la France et la Prusse : l’Alsace et la Moselle deviennent des territoires allemands. Les habitants deviennent de facto allemands, mais la France leur offre la possibilité d’acquérir la nationalité française s’ils quittent la région annexée avant le 01/10/1872.

C’est ce que fait Jacques, le 12/09/1872. Il a alors 21 ans. Il a été précédé de ses frères Nicolas (le 18/06) et François (le 09/08). Les trois frères déclarent résider dans le Nord.

veis-optants
Filae, Bulletin des Lois n°184, 1872 : Liste d’optants à la nationalité française

 

Déplacement de la fratrie en Meurthe-et-Moselle

On les retrouve tous les trois en Meurthe-et-Moselle dans les années 1880. Nicolas épouse Françoise Octavie DUPAYS le 04/10/1880 à Nancy où il réside. François décède le 06/09/1882 à Blamont. Son frère Nicolas déclare son décès et réside lui aussi à Blamont cette année-là. Jacques épouse Elisa Eugénie CHIR le 21/10/1882 à Nancy, où il réside depuis moins de six mois. Auparavant, il a déclaré avoir résidé à Lunéville.

C’est là que l’on retrouve l’orthographe WEISS. Elle sera reprise dans les actes de naissance de ses enfants. Ses frères semblent avoir conservé l’orthographe VEIS (ou parfois VEISSE). Il s’agit peut-être d’une erreur de l’officier d’état civil de Nancy, car d’autres WEISS résident dans la ville.

 

Les parents de Jacques ont continué à résider à Métrich et ont donc obtenu la nationalité allemande. Jean VEIS décède à Métrich le 02/09/1880. Le déclarant est son fils François, qui réside déjà en Meurthe-et-Moselle, à Nancy.

En 1882, au mariage de son fils Jacques, Elisabeth KOLL est dite domiciliée à Blamont. Mais on ne la retrouve pas sur les recensements de population de 1881 et de 1886.

veis-jean-décès-1880
Archives municipales de Koenigsmacker : Extrait de l’acte de décès de Jean VEIS, 02/09/1880, Métrich

 

Un ancêtre difficile à suivre

Jacques exerce le métier de professeur et va beaucoup déménager au cours de sa vie. Ses frères exercent également cette profession, même si Nicolas est limonadier en 1882 au décès de François.

Jacques et Eugénie résident à Charey jusqu’en 1887. C’est là que naissent leurs 4 premiers enfants :

  • Aimé Nicolas François Jacques en 1883. On remarque les trois prénoms Nicolas (le frère de Jacques et le père d’Elisa), François (le frère de Jacques tout juste décédé) et Jacques
  • Jeanne en 1884
  • Marie Eugénie en 1885
  • Marie Louis en 1887 (ou Louis Marie selon les sources)

La famille réside ensuite à Montenoy où naissent les trois derniers enfants :

  • Marguerite en 1888
  • Georges Benjamin en 1892
  • Léon Marie en 1894

On retrouve également la famille au recensement de Montenoy en 1896. Mais dès 1901, elle réside à Saulxures-lès-Nancy, et ce jusqu’en 1911 au moins.

weiss-jacques-rec-1901-saulxures
Archives départementales de Meurthe-et-Moselle : Listes nominatives de recensement de population, 1901, Saulxures-lès-Nancy

 

Les fils de Jacques sont recrutés pour leur service militaire entre 1903 et 1914. Aimé est dispensé comme étant l’aîné de 7 enfants. Seul le dernier fils de Jacques, Léon Marie, participe à la Première Guerre Mondiale.

A partir du recensement de 1921, ils ne résident plus dans cette commune. On les retrouve seulement à partir de 1936 à Flavigny-sur-Moselle.

Marguerite réside à Paris, où elle a au moins une fille, Jacqueline. Elle décède accidentellement le 28/11/1937.

Jacques décède en juillet 1943 à Flavigny-sur-Moselle. Ses fils Georges et Louis sont déjà décédés.

weiss-jacques-faire-part-deces-1943
Archives personnelles : Faire-part de décès de Jacques WEISS, juillet 1943, Flavigny-sur-Moselle

Sources

Archives municipales de Koenigsmacker
Acte de naissance de Jacques VEIS, 11/09/1851 ; acte de décès de Jean VEIS, 02/09/1880

Filae
Bulletin des Lois : n°184, 1872, optants à la nationalité française
Relevés d’actes d’état civil : actes de naissance de Nicolas VEIS, 05/11/1848, et de François VEIS, 03/08/1858

Archives départementales de Meurthe-et-Moselle
Actes d’état civil :
Blamont : registres de décès, 1873-1882
Charey : registres de naissances et décès, 1883
Nancy : registres de mariages, 1880 ; registres de mariages, 1882

Recensements de population :
Blamont : listes nominatives de recensements de population, 1881 et 1886
Charey : listes nominatives de recensements de population, 1886
Montenoy : listes nominatives de recensements de population, 1896
Saulxures-lès-Nancy : listes nominatives de recensements de population, 1901, 1906, 1911
Flavigny-sur-Moselle : listes nominatives de recensements de population, 1936

Registres matricules militaires :
Toul : tables et registres matricules militaires, 1903, 1907, 1912 et 1914

Archives personnelles
Faire-part de décès de Jacques WEISS, juillet 1943, Flavigny-sur-Moselle

Related posts:

2 thoughts on “Les VEIS de Moselle – Episode 1 : Jacques WEISS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *