Les couples de ma généalogie

En ce 14 février, j’ai choisi d’évoquer les couples de ma généalogie. Un petit article tout en légèreté, en attendant mon article en cours sur de théoriques ancêtres suisses. Mais il prend beaucoup plus de temps que prévu, et si les vacances m’ont aidées à m’y remettre, les recherches sont encore loin d’être terminées.

Je vous présente donc ici 5 couples de ma généalogie qui m’ont particulièrement marquée. Certains ont déjà fait l’objet d’un article plus détaillé sur cet aspect de leur vie.

 

Mes 5 couples favoris

Le couple le plus prolifique

Louis Stanislas DUBAIL & Julie Joseph QUÉANT, à Goeulzin (Nord) : 16 enfants entre 1799 et 1822, mariés en 1801. Ils ont 47 et 43 ans à la naissance de leur dernier enfant.

Louis Stanislas et Julie Joseph ont fait l’objet d’un précédent article sur mon ancien blog Histoire de Généalogie.

 

Le couple le plus improbable

François LE LIRZIN, 66 ans & Anne RAOUL, 37 ans : mariés en 1738 à Lanvellec (Côtes d’Armor), après le veuvage de François. Ils ont même un fils, mon ancêtre François, malgré l’âge de son père et les 29 ans qui séparent ses parents.

 

Le couple le plus jeune

Dominique BERTRAND, 19 ans & Marguerite CRÉPY, 16 ans : mariés en 1727 à Blanot (Côte-d’Or). Je n’ai encore que peu d’informations sur ce couple, mais ils se marient très jeunes par rapport à l’âge en vigueur à l’époque, plutôt aux alentours de 25-28 ans (le temps de se créer une situation économique).

 

Le couple le plus voyageur

François TAILLANTER & Marie Françoise RIOU : mariés en 1879, à Dinan (Côtes d’Armor). Ils ont vécu à Landébia (Côtes d’Armor), puis à Saint-Denis-Catus (Lot) et à Plouigneau (Finistère). Auparavant, François a résidé dans d’autres communes qui me sont encore inconnues, après son enfance à Plouigneau.

Pour des détails sur les migrations de François, voir cet article de mon ancien blog.

 

Le premier couple d’un veuf en série

Jacques RUELLE & Catherine Joseph STIEVENARD : mariés avant 1718 à Forest-en-Cambrésis (Nord). Jacques se remarie en 1740 après le décès de Catherine puis vers 1743. Il a eu 18 enfants avec ses 3 épouses, le dernier à 65 ans. Sa dernière épouse avait 25 ans et lui 49 ans.

Pour plus d’infos, voir cet article de mon blog sur Jacques et sa vie conjugale.

 

 

Statistiques générales de mes couples

De manière plus générale, voici une infographie sur l’ensemble des couples de mon arbre : âge au mariage, différence d’âge et nombre d’enfants.

4 thoughts on “Les couples de ma généalogie

    1. Merci beaucoup ! On ne dirait pas mais ça prend pas mal de temps à faire.

  1. C’est intéressant de voir cette courbe de la différence d’âge qui descend (presque) continuellement. Il faudrait que je voie ce que ça donne pour mes ancêtres…

    Belle infographie qui, je confirme, prend du temps à construire 😉

Laisser un commentaire